体育在线亚搏官网

体育在线亚搏官网:CGT。 评论gagner sur les retraites?

体育在线亚搏官网体育在线亚搏官网

[* PASCAL PARAPEL *],ADMINISTRATEUR DE LA CAISSE DE RETRAITE PRO BTP ET ARCCO,ET [*YOLANDEGRAFFIÉ*],ADMINISTRATEURÀLACAISIS NATIONALE DE L'ASSURANCE VIEILLESSE,IRCANTEC。

Lareéformedesretraites sera le combat primordial de 2010. Hors de question pour YolandeGraffiéetPascal Parapel de louper le rendez-vous,car«le gouvernementnousprépareuneréformedéfinitive,unemiseàmostdusystèmeparrépartition,pour les trenteprochainesannées»。 杜政变,ils华丽的prendre les devants。 «Depuisplusieursannées,nousavonsengagéunebataille revendicative sur le dossier des retraites quis'estaccéléréesen2008»,affi rme Yolande。 Uneéreexionqui aujourd'huiaboutitàlaproposition d'une«maison communedesrégimesderetraite»。 解释de texte desdeuxdélégués:«Ce serait un outil pourgarantiràl'ensembledessalariés,du public commeduprivé,un soclecommunbasésuruneretraiteàsoixanteansfaceàlamultitudedesrégimesderetraite qui existent en France, afi n d'enrayer la division que le gouvernement et le Medef voudraient mettre danscesdifférentsrégimes。 »Un concept nouveau quifaitdébatdansle syndicat。 «Heureusement! Cette proposition est nullementfigée,confi e la jeune syndicaliste。 Elle a encore besoin d'êtrererevaillée,de s'enrichirdesdébatsàpartirdelariéalitéduterrain。 Mais elle aleméritedepréparerlerendez-vous 2010.»Dans lasalleplénière,comme danslesalléesducongrès,l'éterneldébaturl'abandon des 37,5annuitéscontinde faire entender sa petite musique。 Une ritournelle qui,selonlaséléguée,ne tient pas comptedel'évolutiondusalariat。 «Aujourd'hui,un jeune entre dans une entreprise enmoyenneàvingtcinqans。 Cela s'accompagne d'une plusgrandeprécarité。 Si on appliquelarègledestrente-septannuités,cela risque de les fairepartirprèssoixanteans。 Tout ceci me fait penser au nouveau statut du travail quiavaitsuscitéénormémentdecritiques。 »Danslafédérationdela construction,la reconnaissance delapénibilitéest«unpréalableàtoutenégociationurlefuturrégimederetraite»。 Pour Pascal,cette reconnaissance inclutdeuxéléments:departiràlaretraite au bon moment,grâceàundépartpectresé,et surtout de partir enbonneanté。 Et tous les deux sont d'accord,ils ont du pain sur la planche。 Le discours des jeunes aujourd'hui est:«detoutefaçon,la retraite,nous,on nelaconnaîtrapas»,déploreYolande。 «Uneruptureintergénérationnellesurlaquelle s'appuie le gouvernement aujourd'hui。 La maison communedesrégimesderetraite estuneréponsequipermet de rompre avec cette division»,assure-t-elle。 Maistoutdépendra«du rapport de forces que nous seronsencapacitéd'assureret denotrecapacityitémettrelessalariésenmouvement,affi rme Pascal。 Etdèsdemainnous devons organizerdesjournéedd'étudeetde formation,carilésidecorerquelquesgrandesincompréhensionsausein de la CGT。 Il faut armer les militants afi n qu'ils puissentalleràlarencontredessalariés。 Et que ces derniers s'emparent de ce dossier»。

{{CLOTILDE MATHIEU}}

Lucien San Biagio