体育在线亚搏官网

unououvel use politicien de l'histoire

Dans le discours qu'il atenuàPoitiersle 26 janvier dernier(lire ci-contre - NDLR),le candidat de l'UMPàl'électionprésidentielles'estrésentécomll'héritierdeJeanJaurèsetdeLéonBlum。 Cette«captation d'héritage»est une bonne illustration des formes que prennent les usages publics de l'histoire dans la France d'aujourd'hui。 Leproplèmen'estpas tant que les politiques puissent«récupérer»leshérosdupassépourtenter de grandir leur staturedeprésidentiable。 Cephénomènen'estpas nouveau。 Ilestmêmeconstitutifdelamémoirepolitique。 Dans ce typedecompétition,en effet,les candidats ne peuventespérerl'emporterque s'ils glanent des voix au-delàdeleur propre camp,ce qui lesinciteàparlerau nom de la nationtoutentièreencherchantdesréférenceshistoriques consensuelles。

Ce quiestinédit(àmaconnaissance),c'est le fait que le leader de la droite ait puseprésenterpublimentcomme l'héritierdeschefs historiques de la gauche。 Pour comprendre la fonction decesréférences,il faut liredeprèslediscours de Poitiers。 Ce qui frappe,c'est d'abord la faible地方会议室。 Alors quejusqu'àunepérioderécentetouthomme politiquecherchantàprésentersacandidature comme une un moment historique pour la nation se situait dans le prolongement decetévénementfondateur,celui-cin'estefernéiciqu'une seule fois,et encore, est-ce par le biais d'une citationdeNapoléonIerévoquant«l'achèvementdelaRévolution»。 Ensuite,cequiétonnedanslesréférencesrévérencesdudiscours de Poitiers,c'est la marginalizationdugénéraldeGaulle,quiétaitpourtantla figure centraledesécitsmémorielsdela droite dont l'UMP est l'héritière。 Certes,legénéralestprésentdansla galerie desglorieuxancêtresdontseréclamelecandidat,mais iln'estitéquetrois fois,alors queJeanJaurèsestcitéseptfois!

Je ferai l'hypothèsequecenouveausystèmederéférenceshistortiquesillustre les contraintes auxquelles les professionnels de la politiquesontmefrontésaujourd'hui,dans unmondeoúla«démocratiedepartis»acédélaplaceàla«démocratiedupublic»(pour代表哲学博士Bernard Manin)。 Soumisàlaloi des sondages etdesmédias,lecandidatàlaprésidentiellenechercheplusàsesituer dans le prolongement d'une traditionpolitiqueprécise。 Il n'a plus besoin de conforterlamémoireetl'identitéassecentde son propre camp,en rappelant leslutteshéroïquesmenéesautrefoispar les«camarades»ou les«compagnons»,cequiétaitauparavantindispensable pour mobiliser les troupes en vue du打击政治政治。 Ce qui compte,désormais,c'est de peaufiner une image,en fonction desdirectivesdonnéesparles conseillers en communication qui font partie du staff de campagne。

Mais ces conseillers,mauvais sociologues,ontis commis une erurur dans la phasedeprécampagne,en incitant leurchefàdurcirsondiscoursécuritaireavevedes mots comme«racaille»,que l'ensemble des jeunes des classes populaires ont ressenti comme une insulte。 Le candidat de la droite doit donc recentrer son profil(«Jaiaingé»)et faire dans le social enseprésentantcollel'héritierdela gauche。 C'est ce messagequ'unearméedejournalistes complaisants s'empresse aujourd'hui de diffuser dans toutesleschaumières。

(*)Dernierouvrageàparaître(débutmars):Immigration,antisémitismeetracisme en France(XIXe-XXesiècles)。 发表公众,羞辱私人,ÉditionsFayard。

Une版本加上longue de cette分析pourraêtreprochainementvisultéesurle site: ://cvuh.free.fr/