体育在线亚搏官网

Le retour des promesses fiscales

L'annonceduprélèvementàlala relancelencendébatsurlerôledesimpôts。

在2002年,de baisser de la promesse de Jacques Chirac,de baisserlesintrôtslesle revenu de 30%durantlalégislature。 LepésidentdelaRépubliquen'aurapas tenu sa promesse。 Lesquelquesréductionsceceleéestent,la plupart du temps,étéréduitesànéantparl'augmentationdesimpôtslocaux。 Lapiscalité,c'est le nerf de la guerre,le moyen de financer les propositions politiques des candidats,d'impulser desorientationationséconomiques。 Pasétonnantdonc,qu'àlafaveur d'une autrepromesseprésidentielledepréleverl'intôtàlasource et ce,justeprèsl'annoncedudépartdeJohnny Halliday en Suisse afin d'êtreminsortaxé,ressurgisseledébatparmiles candidats。

Hier,emboîtantlepasàThierry - Breton(voir ci-dessus),le ministre du Budget,Jean-FrançoisCopé,jugéd'absolumentaccablantes»les orientationations fiscales du programsocialistedéveloppéesparFrançoisHollandedans un entretien au journal le世界报。 LepremiersecrétaireduParti socialiste veut«revenir sur toutes les baisses d'impôturure revenu quiontétéacoteéesleslestranchesupérieuresdubarème»depuis 2002. Il promet aussi la suppression du bouclier fiscal,plafonnantà60%les revenusdesintôt指导。 «Tout candidat qui promettra une baissedesintôtigénéraleethuge est soit dans le mensonge,soit dans l'irresponsabilité»au vu de la dette publique,at-il averti。 «En clair,cela veut dire qu'il va augmenter l'impôtleslesménagesdeprèsde15 milliards d'euros,qu'il va de nouveau pointer du doigt les classes moyennes,puisque c'est sur elles qu'on a让我们感到高兴的是,让我们感到高兴的是,让我们感到高兴的是,让我们看看他们是不是让他们失去了兴趣,而且还有其他的一部分。 Dans une logique de recentragedurôledel'Étatsurses strictesmissionrégaliennes(justice,police,monnaie),la droite plaide pour une baisse de l'offre de services publics rendus par la puissance publique aux citoyens,donc de l'impôt ,tandis que la gaucheestplutôtintrlyàuneréhabilitationdel'impôtsurle revenu,progressif,donc reconnupluséquitablequela TVA ou les tax comme celles sur les carburants。

Au coeur delapolémique,et comme de coutume,figure le sort quiseraréservéàl'impôtdeolidaritésurla fortune,impôtprogressifsur le patrimoine,bêtenoiredeslibérauxmaistrop politiquement sensible pour que les gouvernements successifs de Jacques Chirac s你是一个非常重要的人。 Ilanéanmoinsétémodifiéparpetites touches,via des abattements sur les plus-values de cession ou le fameux bouclier fiscal。 Àlala la de la' annonce tonitruante de l'exil financial de Johnny Hallyday,Nicolas Sarkozy,dont nul n'ignore qu'il a les faveurs du chanteur,arépétéqu'il«yaunprostlèmenenFrance»surlafiscalitédes hauts revenus,tandis que Jean-Marie Le Pen,présidentduFront national,enpourépourdénénodensde nouveau«l'excèsdesprélèvementsintdeatoires»。 QuantàFrançoisHollande,il esttentéderésoudreuneéquationdélicate:que«l'ISF jouesonrôledecohésionsociale,sans pour autant favoriser l'évasion»。

下午