体育在线亚搏官网

生产céréalièreenrecul

农业 。 Lassécheresse'apas permis de bien remplirlesépis。

Les moissons sontpratiquementterminéesetles rendements sont en baisse parrapportàl'andernier。 Lassécheressedela fin du printemps et la canicule du mois de juillet n'ont pas permisdeconcrétiserleséssséquela laissait entrevoirlebléenherbe。 Selonlesprévisionsdel'Office国家跨性别文化(ONIGC),le rendement moyendublétendreseracettennéede70quintauxàl'hectare,contre 71,5 en 2005. Maiscertainesrégionsontétébeaucoupplustouchéesqued “其他残疾。 Ainsi,larégionCentreplafonneà62quintauxàl'hectare quand l'Île-de-France se situe aux alentours de 80 quintaux,derrièrelaPicardieà85quintaux。

Les rendementsdescéréalesfourragèresreculentdanslesmêmescomponentque ceuxdesbléspanifiables。 La chute est encore plus nette pour la production de colza,lapremièregraineoléagineusedeFrance en superficie etlapremièreendatederécolte。 Les craintes seportentésormaisurle tournesol etlemaïsdontlecyclevégétatifestloin d'êtreterminé。 Àdéfautdepluies abondantes dans la seconde quinzaine d'août,les rendementsserontédiocrespourtoutes les cultural nonirriguées。

L'an dernier,les prixannoncésparlescoopérativespourleblétendrenedépassaientpasles 85 euros la tonne。 Cetteannée,beaucoup d'entre ellesontréviséleurstarifsàlahausse,autour de 95 euros la tonne。 Avec lamondialisationlibérale,lescéréalesdeviennentdesproduitsspéculatifsadmitlesmatièrespremièresminières。 De plus,il se dit quelebléhexagonalest debonnequalitéetqu'il a de ce fait une bonnecarteàjouerfaceàunedemande mondiale soutenue alors que les perspectives de rendements globaux delaplatètesonten recul。

GérardLePuill