体育在线亚搏官网

«Jourdecolère»:le jour du jugement

Huitpersonnesinterpelléesdimanchepassaient,hier,en comparutionimmédiate。

Choc des arts,hier,àla23e chambre du tribunal de grande instance de Paris。 Au milieudesdélits«habituels»,la chambre des comparutionsimmédiatesaccueillaitleprocèsdehuitpersonnesinterpelléeslorsde la manifestation«Jourdelcolère»de dimanche,pour violences surdépositairesdel'autoritépublique。

Velourscôte®,foulards desoienouésserré。 Côtésoutiensdesjeunesprévenus,ça发送了lahauteconsiété。 Autéléphone,lepèredel'un d'entre eux,blasonornéd'uncroixàlaboutonnière,s'indigne:«C'est gravissime! Ils sont dans le box avec des mecs de banlieue! »Lespremièresaffresiresappelées,dedélinquance«banale»,suscitentdeséactionsaffligées:«Il y en aura toujours pour dire que ce n'est pas de leur faute ...»

Vient la comparution delapremièredesmanifestantes。 Une jeune femme de dix-huit ans,4e d'une famille de sept enfants。 Mèreaufoyer,pèrecommandantregitédelaLégionétrangère。 Poursuivie pouravoirjetéunecanette sur des CRS,elle nesedépartpasd'un sourire insolent。 Son avocat tentederéhabiliterl'imagede la manifestation。 «Vousconsidérez-vouscommeantisémite? »questionnera-t-il sa clientequieépondraévidemment:«非»。 Le procureur requerra un mois de prison avec sursis。

Trois autres jeunesdomêmeâgesuivent。 Prénomcomposéravenpour l'un,nomàspecificulepour un autre ... Ilssontacususésd'avoirlancéunebarrièreurles forces de l'ordre。 Eux disent qu'ilsonttrébuchéalorsqu'ils portaient la palissade pourseprotéger。 L'un d'entreeuxconvennaîtquandmêmeavoiragiparcolère。 Trois mois ferme sont requis。 Dans la salle,在surprend une talk上谈话:«Il n'y a plusqu'àsesalir les mains。 Il n'y加上qu'àfairedes putschs。 Il n'y a plusqueça。 »

Adrien Rouchaleou