体育在线亚搏官网

L'étatfédéralmenacel'État-nation

Dans une unebunepubliéedanslesÉchos,leprésidentPSdelarégionÎle-de-France,Jean-Paul Huchon,dit tout haut lesintentionsprésidentiellesdeconstruireunÉtatfédéral。

FrançoisHollandeveut-il mettre en l'ttat-nation? La question se pose,àlirela tribuneduprésidentPSdelarégionÎle-de-France,Jean-Paul Huchon,danslesÉchosd'hier。 S'appuyant sur lesproposprésidentielsdu14 janvierannonçantlebouleversement de nos institutions territoriales qu'il entend promouvoir,Jean-Paul Huchon y voit,«defaçonclaireetcohérente,les jalons d'unmodèlefédéralàlafrançaise»。

Reconnaissant que,«dans un la la lenôtreoul'lt'tat fit la la nation»et non le contraire,«fédéralestun peu un gros mot»,Jean-Paul Huchon affirme que«lemodèlefédéraln'estpourtant rien d' autre qu'un meilleur partage denotrecapiversitéd'agir»。 Au risque d'aller,avec la propositiondeFrançoisHollandede«confierauxrégionsunpouvoirrégmentairelocald'adaptation»des lois,vers uneFranceàplusieursvitesses,avec son corollaire:l'explosiondesinégalitésterritoriales。

D'ailleurs,leprésidentdelarégionÎle-de-France ne dit rien d'autre quandilécritqu'«enprivilégiantlecontratàlaloi partout o'c'est possible,nous pouvons tirer le meilleur de la dynamique allemande en nous rapprochant d'unmodèlefédéral»。 Seulement,ce qui peut garantir l'égalitédescitoyens tout autant queledéveloppementdesterritoires,ce n'est pas le contrat,c'est la loi,au risque,sinon,d'undéveloppementàgéométrievariumselon les moyens financiers et les choix politiques locaux。

不变的激进派

Jean-Paul Huchon appelle les territoires et principalementlesrégionsà«s'engager»sur ce chemin au nom detroisdéfisqu'ilappelle«àreverver»。 Celui«delacohérence»tout d'abord:l'Étatgardantdans son giron«lasécurité,la justice,lasolidarité»,lesrégionsseconcentreraient sur«les transports,l'aménagement,l'environnement»mais aussi«l '教育,la formation,l'entreprise»。 Celui de«l'efficacité»,ensuite,grâceàdesrégions«prenant le relais de nombredecompétencesqu'exercel'État»comme«ledéveloppementéconomique,la culture,laolidaritéentreles territoires»。 Ledéfide«laprostimité»,enfin,pour que«les entreprises aientunmêmeinterlocuteursurunmêmeerritoire»,rendant plus«efficacelaséclinaisondupactederesponsabilitéurlterritoires»。

Cette vision d'unétatfédéraloùlesrégionsjoueraientunrôleprédominantchangeraitradicalement l'organizationmêmedenotreRépubliqueetpeut-êtremêmesanature。 Elle s'inscrit danscelleportéeauplanuuropéenparleslibérauxd'uneEuropedesrégions。 Conception qui amoindritlerôlerégulateuretprotecteur que peuventou pourraient jouerlesÉtatsetl'Europe elle-même。

C'est donc d'unvéritableboulementmentde nos institutions territoriales dontdevraitêtreporteurle projet de loiannoncépourdédévedra。 D'autant que s'ajoutent aux propos de Jean-Paul Huchon la diminution du nombrederégions,la fusiondedépartements,d'intercommunalitésetde communesannoncéesdéjàparMarylise Lebranchu,ministre delaRéformedel'État。

Leprésidentderégion肯定是一个有趣的论坛。«lesFrançaisstenprêtsàvoircesdéfisrelevantés»。 Mais qu'en est-ilréellement,alors que Jean-Marc Ayrault拒绝参与咨询公共关系,并提供最优惠的产品和服务。

La commune mise en cause L'existence des95départementsetdes 36 679 communes deFrancemétropolitainesera,avec les projets du gouvernement,mise en cause。 Déjà,lamontéeenpuissanceprévuedesrégionssetdesmétropolesfragilisel'avenirdesdépartementsetdes communes limitrophes

decesmétropoles。 Mais les quelque 3000intercommunalitéspourraientbien,demain,devenirlacollectivitédebase,absorbant les communes qui les composent,etmêmes'accaparantlescompétencessociallesactuellementdévoluesauxdépartements。 Alors,commel'écritledéputéPSRenéDosière,«subsisteraient

deuxcollectivitésfortes,l'intercommunalitéetlarégion»。 Ce serait,alors,la fin deladémocratiedeproximitéàlarançaise。

Max Staat